Qu'est-ce qu'une escarre?

Une escarre est une dégradation de la peau et des tissus sous-jacents sur une zone localisée, causée par la pression du poids corporel. L'incontinence, l'humidité, les frottements et le cisaillement de la peau peuvent augmenter le risque d’apparition d’escarres. L’incontinence et l’humidité entrainent la macération des tissus et rendent la peau plus sensible à toutes lésions.

La friction et le cisaillement de la peau altèrent les couches épidermiques, réduisant la protection cutanée et rendant la peau vulnérable aux blessures et à la pression.¹ Dans la plupart des cas, les escarres surviennent chez les patients alités ou ne pouvant se mouvoir.² La peau touchée par une escarre voit sa couleur modifiée ; Rouge, violet ou marron sur une peau claire ou plutôt gris, violet ou noir sur une peau foncée.³

Les escarres peuvent avoir un impact négatif sur la santé physique des patients, ainsi que la santé financière d'un établissement.

Chiffres des escarres


Références
¹ Cooper K. Evidence-Based Prevention of Pressure Ulcers in the Intensive Care Unit. Critical Care Nurse. 2013;33(6):57-66. Disponible (en anglais) sur  http://ccn.aacnjournals.org Accessed November 9, 2015.
² NICE, Pressure ulcers: prevention and management, April 2016, Disponible (en anglais) sur  www.nice.org.uk
³ Medline University, eCourse " Pressure Ulcer Prevention Program: Course for Nursing Assistants” Disponible (en anglais) sur  www.medlineuniversity.com
4 Langemo D, Hanson D, Hunter S, et al. Advances in Skin & Wound Care. The Journal for Prevention and Healing. 2011;24(3):126-140. Disponible (en anglais) sur  www.nursingcenter.com - Accessed November, 2015
5 Wound Care today, 2013, p.7. Pressure ulcer prevention in the current NHS: setting the scene. Rosie Callaghan. Rosie Callaghan is Tissue Viability Nurse Specialist, Worcester CCG Nursing Homes and Worcester Health and Care Trust, Worcester.
6 Ermer-Seltun, J. Practical Prevention and Treatment of Incontinence-Associated Dermatitis – a Risk Factor for Pressure Ulcers. Ostomy Wound Management. February 18, 2011. Disponible (en anglais) sur  www.o-wm.com - Accessed November, 2015
7 Journal of Wound Care. 2012 Jun;21(6):261-2, 264, 266. The cost of pressure ulcers in the United Kingdom. Dealey C1, Posnett J, Walker A 1Uni¬versity Hospital Birmingham NHS Foundation Trust, Queen Elizabeth Medical Centre, Birmingham, UK.

Les causes des escarres

Le personnel soignant rencontre différents cas où la peau du patient est altérée, le plus souvent dû à l’humidité, l'incontinence, les frottements répétés ou le cisaillement. Une exposition prolongée à l'humidité peut entraîner une macération de la peau et donc causée une dermatite associée à l'incontinence, une dermatite intertrigineuse ou une dermatite liée à la macération des plaies.

La pression

Les escarres peuvent se développer lorsqu'une pression est exercée continuellement sur une zone spécifique du corps. Cette pression peut être le résultat d’une immobilisation du patient dans le lit ou une chaise. La pression perturbe la circulation du sang, privant la peau d'oxygène et de nutriments. La peau commence à se dégrader, entraînant la formation d'une escarre.¹

Le cisaillement

Le cisaillement résulte d’un étirement de la peau. Cela se produit lorsque le patient glisse dans son lit ou sa chaise et ne peut se repositionner lui-même. La peau est distendue, notamment sur les zones osseuses proéminentes.²  L'incontinence et la transpiration peuvent intensifier les forces de cisaillement. Une blessure par cisaillement n’est pas forcément visible.

Les frottements

La friction ou le frottement est la résistance au mouvement dans une direction parallèle d’une surface contre l’autre.³ La friction augmente lorsque la peau frotte contre un drap de lit ou une autre surface. Une peau mouillée est facilement abrasée ou boursouflée par les frottements, aussi minimiser ou éliminer l'exposition de la peau aux frottements est important pour prévenir les escarres et les dermatites associées à l'incontinence.⁴ Une lésion par frottement est visible car elle apparaît sur la peau.

Dermatite associée à l’incontinence (DAI)

Les lésions cutanées associées à l'incontinence sont causées par une exposition excessive et continue de la peau à l'humidité: exsudat de la plaie, incontinence urinaire et/ou fécale, transpiration. L'identification de la cause des lésions cutanées aide à assurer des interventions de gestion et de prévention appropriées.⁵

Dermatite liée à la macération des plaies

Le drainage est normal pendant la cicatrisation, mais un drainage excessif peut entraîner la macération et même la dégradation de la peau périlésionnelle. Ceci est particulièrement préoccupant avec les plaies chroniques, qui contiennent une concentration plus élevée d'enzymes protéolytiques que les plaies aiguës.⁵




Références
¹ NHS, Pressure ulcers,disponible (en anglais) sur www.nhs.uk - Consulté en Novembre 2016
² Le cisaillement [en ligne]. Les escarres [Consulté le 21/12/2017] Disponible sur www.escarre.fr/plaie/physio-pathologie/cisaillement.php
³ Terms and Definitions Related to Support Surfaces. National Pressure Ulcer Advisory Panel Support Surfaces Standards Initiative. National Pressure Ulcer Advisory Panel. disponible (en anglais) sur www.npuap.orgConsulté en Novembre 2015
4 Langemo D, Hanson D, Hunter S, et al. Advances in Skin & Wound Care. The Journal for Prevention and Healing. 2011;24(3):126-140. disponible (en anglais) sur www.nursingcenter.comConsulté en Novembre 2015
5 Dowsett D, Allen L. Moisture-Associated Skin Damage Made Easy. Wounds UK. 2013;9(4): 1-4. disponible (en anglais) sur www.wounds-uk.comConsulté en Novembre 2015

Les facteurs de risque

La prévention des escarres est une des priorités des établissements de santé, cependant les escarres se développant rapidement, ils sont difficiles à prévenir. Certains patients sont plus à même de développer une escarre. C’est pourquoi il est important de surveiller régulièrement la pression exercée sur la peau des personnes alitées, ainsi que les zones du corps qui sont les plus à risque.  

Les patients à risque

De nombreux facteurs peuvent être associés au développement d’escarres. Ne pouvant se mouvoir seul, les individus immobiles ont tendance à développer des escarres car ils restent souvent dans la même position pendant un certain temps.- Cela inclut: les patients paralysés, avec fracture, dans le coma ou touchés par une maladie qui rend difficile le déplacement du corps ou de certains membres.

L'incontinence est également une cause majeure du développement des escarres. En effet, lors d’un épisode d'incontinence la peau est exposée à l'humidité pendant une période prolongée, ce qui la rend vulnérable. Les autres facteurs qui amènent à rendre la peau du patient plus vulnérable sont une mauvaise nutrition ainsi que des problèmes de santé tels que : le diabète, la démence, la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, la schizophrénie.¹ 

Les zones à risque

Une pression exercée continuellement sur une zone précise réduit la circulation du sang, ce qui facilite l’apparition d’escarre. Certaines parties du corps sont plus vulnérables face à ce phénomène, tels que les zones avec une proéminence osseuse ou avec la peau fragile comme les talons, les genoux, les hanches, les coudes, l’os occipital, les tubérosités ischiatiques, les épaules ou le sacrum.²




Références
¹ Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES). Conférence de consensus « Prévention et traitement des escarres de l’adulte et du sujet âgé ». 2001 ; P.12. Disponible sur le site HAS - Consulté en Décembre2016
² Medline University, eCourse " Pressure Ulcer Prevention Program: Course for Nursing Assistants” disponible (en anglais) sur www.medlineuniversity.com - Consulté en Novembre 2015

Information et prévention

La dégradation de la peau est un problème commun et douloureux pour les patients. Pour l’établissement, cela représente de surcroit des soins coûteux. Les escarres peuvent être évitées en prenant les bonnes précautions. Un programme de prévention des escarres peut réduire le taux de mortalité pendant le séjour du patient dans l’établissement et réduire considérablement les coûts des soins. De bonnes pratiques doivent être adoptées par tous les professionnels de santé. 

Redistribuer la pression

• Le talon: Si le patient est immobile, un dispositif de protection de talon peut être utilisé pour répartir la pression exercée sur cette zone et éviter le contact avec le lit. Un protecteur de talon est simple d’utilisation et permet de maintenir le pied droit. Une alternative est possible en plaçant un oreiller sous le mollet – tout en faisant attention à ne pas blesser le tendon ou le genou. 

• Le trochanter: Lorsque le patient est positionné sur le lit, il est préférable d’éviter les positions où le poids du corps est directement répercuté sur la hanche.

• Le sacrum/coccyx: Le sacrum est l'une des zones les plus communes où les escarres se développent. Un bon positionnement peut aider à soulager la pression sur le sacrum et le coccyx.

Changer de position

Il est important de repositionner fréquemment les patients afin de redistribuer la pression exercée sur les zones du corps et ainsi prévenir les escarres.

• Alitement: Selon leurs conditions, les patients alités doivent voir leur position modifiée environ toutes les 4 heures. 

• Chaise roulante: Pour plus de confort, les personnes en chaise roulante doivent être repositionnées toutes les heures. Pour les personnes pouvant changer de position elles-mêmes, les encourager à le faire toutes les 15 minutes est recommandé.¹ 

Créer un planning

Un planning journalier indiquant aux soignants quand et quelles positions le patient doit adopter pour éviter les escarres est conseillé pour les patients alités ou en chaise roulante. Ce planning peut aussi être adressé au patient pouvant se déplacer ou se mouvoir par lui-même. Le repositionnement d'un patient nécessite parfois une aide ou un dispositif d'assistance afin de protéger votre patient et/ou vos équipes contre les blessures.

Porter une attention particulière aux patients souffrant d’incontinence

Les recommandations sont les suivantes: 

  • Etablir un constat et surveiller les patients pour mettre au point un plan d’action de soins. 
  • Inciter le patient (ou vos équipes) à effectuer régulièrement une toilette rapide. Le but est d’éviter toute macération et ainsi de garder le patient au sec. 
  • Réaliser des soins avec des produits doux pour la peau comme des nettoyants sans rinçage au ph neutre, et ce aussi régulièrement que possible et après chaque retrait et pose de change. 
  • Inspecter soigneusement les plis cutanés après le nettoyage. 
  • Utiliser une crème hydratante pour restaurer et protéger la fonction barrière de la peau après chaque épisode d’incontinence.

Utiliser des produits de gestion de l’incontinence

Il existe une variété de produits absorbants à usage unique pour la gestion de l’incontinence. Ces produits sont conçus pour protéger la peau de l'humidité, capturer les odeurs et favoriser l'autonomie du patient. Il est préférable de choisir des produits respirants et étanches pour garantir la circulation de l’air et donc éviter la macération, tout en protégeant les draps des fluides. Ainsi l’environnement cutané reste sain. Ces protections absorbantes sont conçues pour protéger la peau des fluides et liquides et s’adaptent aux différents types d’incontinence. Le produit doit être sélectionné en fonction du patient, de sa mobilité, de ses capacités mentales et physiques et de la sévérité de l'incontinence. 


Références
¹ Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES). Conférence de consensus « Prévention et traitement des escarres de l’adulte et du sujet âgé ». 2001. Disponible sur le site de HAS - Accessed November, 2016
² Cécilia Torressan. Prévalence des escarres dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes en Aquitaine. Médecine humaine et pathologie. 2015.
³ Medline University, eCourse " Pressure Ulcer Prevention Program: Course for Nursing Assistants” disponible (en anglais) surwww.medlineuniversity.com

Nos solutions contre les escarres

Protections sèches Ultrasorbs

Les protections sèches absorbantes et perméables à l’air sont conçues pour aider à prévenir et aider aux soins des escarres. Contrairement aux alèses traditionnelles, les protections Ultrasorbs® sont dotées de polymères qui permettent de garder la peau au sec*, aident à réduire la friction et le cisaillement de la peau, permettent la circulation de l'air et sont compatibles avec les matelas à air pulsé. 

Les avantages d’Utrasorbs® pour les patients :

  • Noyau ultra absorbant qui  retient les fluides et maintient la peau dans un environnement idéal à la cicatrisation
  • Toucher sec quelques minutes après absorption
  • Maintient l'intégrité de la peau, réduit la friction et le cisaillement
  • Texture douce et résistante aux déchirements pour plus de confort
  • Surface externe perméable à l’air pour éviter la macération

Les avantages d’Ultrasorbs® pour les soignants :

  • Un film microporeux qui protège contre les fuites pour un changement des draps moins fréquent et ce, sans double rembourrage
  • Bordures soudées pour éviter les fuites
  • Compatible avec les matelas à air pulsé
  • Version stérile disponible

Ultrasobs Extrasorbs

Protecteurs de talon Heelmedix et Heelraiser

La prévention la plus efficace en ce qui concerne les escarres des talons est la diminution de la pression. Heelmedix et Heelraiser sont des dispositifs de protection du talon qui permettent de soulager la zone de contact en maintenant le talon surélevé. Ainsi la pression est redistribuée le long du mollet. 

*Données disponibles sur demande.

Les produits Ultrasorbs sont des dispositifs médicaux de classe I non stériles et de Classe I stériles (pour les références ULTRSRB4561ST, ULTRSRB6191STA et MSCE4090PPSTA) fabriqués par Medline Industries, Inc. Illinois, USA. Ces produits sont destinés à être utilisés sous la supervision d'un professionnel de santé. Veuillez consulter la notice d’utilisation ou l’emballage avant utilisation. Les produits de la gamme Ultrasorbs ne sont pas remboursés.

Heelmedix et Heelraiser sont des dispositifs médicaux de Classe I non stérile fabriqués par Medline International France SAS. Ces produits sont destinés à être utilisés sous la supervision d'un professionnel de santé. Veuillez consulter la notice d’utilisation ou l’emballage avant utilisation. Heelmedix et Heelraiser ne sont pas remboursés.

Heelmedix
Copyright © 2018 Medline Industries, Inc. All rights reserved.