Des fournitures médicales aussi essentielles que les champs opératoires, le matériel de drapage et d’autres équipements de protection devraient être choisies en fonction du niveau de sécurité et d’efficacité qu’elles peuvent offrir à l’hôpital. Compte tenu du grand nombre d’infections nosocomiales, il est important de s’assurer que tous les équipements médicaux et tous les membres du personnel soignant sont entièrement protégés contre la transmission d’agents pathogènes. Ceci est particulièrement crucial au bloc opératoire, une zone dans laquelle la lutte contre les infections est un véritable défi en raison du flux permanent de patients et des équipes médicales qui s’y succèdent pour tous types d’interventions.

Choisir des matériaux confortables, mais offrant également une protection optimale à l’équipe chirurgicale et à ses équipements, est donc indispensable. Ce qui nous amène à la question suivante : Quels avantages y a-t-il à utiliser des produits à usage unique plutôt que des produits réutilisables dans l’environnement opératoire ?

Comparaison textiles à usage unique vs textiles réutilisables

Le choix de textiles médicaux est un sujet important pour les établissements de santé en termes d’avantages et de coûts, surtout lorsque la santé du patient et du chirurgien sont en jeu.¹

Barrière de protection

Pour des textiles utilisés dans un environnement opératoire, l’un des critères les plus importants est la barrière de protection. Sans elle, il n’y aurait aucune raison de porter une blouse ou d’en faire porter une aux patients. Les textiles peuvent être réutilisables ou jetables ; les vêtements jetables sont à usage unique et non-tissés, tandis que les vêtements réutilisables sont à usages multiples et tissés.² Selon les conclusions d’une étude européenne, la résistance à la pénétration microbienne des textiles chirurgicaux non tissés à usage unique est supérieure à celle des textiles réutilisables, et les produits réutilisables ont une résistance aux liquides insuffisante pour répondre aux exigences des zones critiques.² Les blouses jetables ne servent pas uniquement à protéger le personnel : elles permettent également de limiter la transmission au patient d’agents pathogènes et de bactéries provenant de tissus réutilisables. Une alèse de table ou une blouse mal lavées peuvent encore contenir des microorganismes provenant de l’opération précédente, exposant le nouveau patient à un risque d’infection. Les textiles jetables à usage unique sont fabriqués dans un environnement stérile et conditionnés dans des sacs PE, rendant quasiment impossible toute prédisposition à des agents pathogènes avant l’opération.

Performances

Les blouses réutilisables en coton ou en fibres synthétiques peuvent réduire les déchets cliniques, mais se détériorent avec le temps. Au moment de l’achat, le tissu peut offrir d’excellentes performances, mais après de multiple utilisations et lavages, il peut finir par se détériorer, voire se déchirer. À un moment ou à un autre de son cycle de vie, le champ ou la blouse opératoire offrira un niveau de protection moindre, et même s’ils étaient initialement conformes aux normes en vigueur, ce ne sera sans doute plus le cas après trois ou quatre mois d’utilisation. En revanche, les champs et blouses opératoires à usage unique forment une barrière de protection constante et sont toujours utilisés à  leur plus haut niveau de qualité. L’utilisation de matériaux fiables dans l’environnement opératoire permet de maintenir un niveau de sécurité optimal.

Nettoyage

Lorsque l’on doit faire un choix entre des vêtements, des drapages ou des protections de table à usage unique ou réutilisables, la sécurité est un aspect qu’il importe de prendre en compte. Nous avons déjà évoqué la protection et les performances des tissus du point de vue des patients et du personnel soignant. Mais les  praticiens qui luttent contre les infections doivent savoir que la gestion de la blanchisserie et du linge d’un établissement de santé présente des risques pour une autre catégorie de personnels de l’hôpital. Le personnel de blanchisserie doit traiter des milliers de kilos de linge contaminés par an et est exposé à des risques de blessure si des précautions ne sont pas prises. ³Les protections de table du bloc opératoire peuvent contenir des fluides corporels et d’autres bactéries nocives exposant les employés à des risques de transmission si elles ne sont pas manipulées correctement. En utilisant des vêtements jetables à usage unique, vous éliminez la nécessité de laver ou de manipuler les articles contaminés ; les employés de la blanchisserie ne courent ainsi aucun risque. Et ce n’est là qu’un avantage parmi d’autres de l’utilisation de blouses et de champs opératoires à usage unique dans la salle d’opération.

Relargage particulaire

Le relargage particulaire est une source de préoccupation croissante dans les blocs opératoires. Pour favoriser la guérison d’un patient subissant une intervention avec plaie ouverte, il est indispensable de limiter la quantité de particules étrangères auxquelles il pourrait être exposé. Les champs et blouses opératoires réutilisables produisent des peluches, de petites fibres qui se détachent de la surface du tissu pendant le traitement. Ces minuscules débris peuvent pénétrer dans les plaies chirurgicales, les contaminer, et potentiellement entraîner des complications. S’il est pratiquement impossible d’éliminer 100 % des peluches et des autres particules aéroportées, il est par contre possible d’en réduire considérablement le nombre. Une étude réalisée en 2013 a montré que les textiles à usage unique en polypropylène portés lors d’une opération contenaient une quantité beaucoup plus faible d’unités formant colonies que les textiles réutilisables composés d’un mélange de coton et de fibres en polyester.4

Impact environnemental

On entend souvent dire que les textiles jetables à usage unique représentent un fardeau environnemental plus lourd que les textiles réutilisables, mais ce n’est pas vraiment le cas. Le linge réutilisable consomme environ 4,5 fois plus de ressources que le linge à usage unique, principalement à cause de l’eau nécessaire pour leur lavage.5 Les produits chimiques utilisés lors du processus de lavage peuvent également être nocifs pour la flore lorsqu’ils sont évacués dans les égouts. En termes de procédés de fabrication, une étude a montré un impact similaire des deux types de vêtements sur l’environnement. La récolte du coton qui sert à fabriquer les vêtements réutilisables requiert généralement l’utilisation de pesticides, et les matériaux entrant dans la fabrication des vêtements jetables sont pour la plupart artificiels et dérivés du pétrole, ce qui contribue à la réduction des ressources naturelles. L’élimination des produits à usage unique soulève de nombreuses questions, car ils s’ajoutent aux autres déchets médicaux ; mais selon une récente étude, plusieurs stratégies et initiatives écologiques à long terme sont envisageables pour les textiles jetables. L’une d’entre elle serait l’utilisation de déchets vestimentaires transformés en pellets pour remplacer le charbon dans les centrales électriques et dans d’autres applications de combustion.5

Pourquoi choisir QuickSuite ?

QuickSuite® est un kit contenant un assortiment d’éléments jetables qui sont utilisés pour préparer et nettoyer efficacement la table d’opération avant et après une intervention. Le kit contient la protection de table d’opération Sahara, des appuie-bras, un champ de tête et un drap de transfert. Il est disponible en plusieurs versions pour répondre à tous les besoins chirurgicaux et ses composants peuvent être commandés séparément. Les kits de protection de table d’opération QuickSuite® contiennent tout le matériel nécessaire pour une installation rapide de la table d’opération en vue d’une intervention.

Améliorer la sécurité des patients et du personnel

  • La couche absorbante du drap protège le patient pendant l’intervention chirurgicale en réduisant l’humidité, contribuant ainsi à prévenir l’apparition de lésions cutanées.
  • Sa conception à usage unique réduit le risque de contamination croisée.
  • Les bords scellés des composants empêchent le relargage particulaire.
  • Le drap de transfert permet un déplacement sûr et facile du patient.

Optimiser l’efficacité de la salle d’opération

  • La couche imperméable du drap Sahara protège la table d’opération des bactéries.
  • Le temps d’occupation du bloc opératoire est réduit, le nettoyage de la salle entre les interventions étant plus rapide et moins intense.

Réduire les coûts

  • Aucun frais de blanchisserie grâce à son usage unique.

Démonstration du kit QuickSuite:

Découvrez l'ensemble de notre gamme 


Références
¹ American Journal of Infection Control, Application de l’analyse coûts-avantages au choix de champs et de casaques opératoires : une étude de cas, disponible sur : http://www.ajicjournal.org
² https://textlnfo.files.wordpress.com/2013/03/reusable-vs-disposable.pdf 

³ Prévenir les infections aujourd’hui - Les différents types de textiles - Application d’une technique aseptique au service de blanchisserie », disponible sur :: http://www.infectioncontroltoday.com
4 Centre national pour l’information biotechnologique, « Système de vêtements chirurgicaux à usage unique pour réduire les bactéries aéroportées en salle d’opération », disponible sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23694760
5 Cabinet d’études américain McIlvaine, « Livre blanc sur les performances, le coût d’utilisation et l’impact environnemental des champs et casaques opératoires à usage unique et réutilisables », disponible sur : http://www.mcilvainecompany.com

Copyright © 2018 Medline Industries, Inc. All rights reserved.