Medline s’engage à réduire les allergies causées par les gants d’examen et de chirurgie

16/01/2018

Medline offre un large éventail de gants sans latex et sans accélérateurs chimiques testés, afin de minimiser le risque de réactions allergiques.

L'engagement de Medline en matière de qualité, de sécurité et de satisfaction des utilisateurs continue d'être le moteur de l'entreprise. L'accent mis par l'entreprise sur la sécurité est particulièrement visible dans les gammes de gants d'examen et de gants de chirurgie. Medline offre un large choix de gants pour combattre les allergies au latex de type I et les allergies de type IV aux accélérateurs chimiques.

Les inquiétudes suscitées par les complications liées aux allergies au latex poussent de nombreux établissements de santé à éviter ce matériau, en particulier dans les gants. Nous estimons que jusqu'à 18% des professionnels de santé peuvent être allergiques au latex, comparativement à 1% à 6% de la population générale. Les symptômes d’une allergie au latex peuvent être les des démangeaisons aux yeux, le nez qui coule, des éternuements, une respiration sifflante, de l'urticaire, des tremblements et des éruptions cutanées. Des réactions sévères (choc anaphylactique) peuvent causer des problèmes respiratoires, une oppression thoracique, un gonflement de la gorge ou de la langue et même le décès. Bien que les gants en latex sans poudre aident à éviter certaines de ces complications, ils ne sont pas totalement sans risque.

Les accélérateurs chimiques sont utilisés dans le processus de fabrication de la plupart des gants d'examen et de chirurgie. Pour une grande partie de la population, ces produits sont inoffensifs, mais un nombre croissant de professionnels de santé éprouvent des irritations après l'utilisation à long terme de ces gants. Cette irritation est en fait une allergie de type IV appelée dermatite de contact allergique, et elle peut diminuer la qualité de vie au travail des personnes qui en souffrent, et dans des cas extrêmes, forcer ces personnes à changer de carrière. Les symptômes incluent la peau sèche et des démangeaisons.

La seule façon d'éliminer réellement les risques liés au latex est de passer aux produits synthétiques. Sur les 14 gants d'examen que Medline vend en Europe, un seul contient du latex. Alors que la moitié de notre gamme de gants chirurgicaux contient du latex, et ce, car de nombreux chirurgiens se sentent plus à l’aise avec cette matière. Cependant, Medline offre des options sans latex pour chaque type de chirurgie. En plus d'être sans latex, les gants chirurgicaux Medline sont également exempts de DPG et de thiuram : deux types d'accélérateurs chimiques couramment présents dans les gants. Les gants Medline ne contiennent pas non plus d'additifs potentiellement dangereux comme le CPC et la caséine.

Pour lutter contre ce problème, Medline offre propose deux gants sans accélérateurs chimiques ayant le même ajustement et la même performance que ceux contenant des accélérateurs, ainsi les risques d’allergies sont évités:

Pour les gants contenant encore du latex et / ou des accélérateurs, Medline a lancé un processus intensif de lavage et d'analyse pour s'assurer que les quantités d’allergènes sont aussi faibles que possible, ce qui réduit considérablement le risque d'une réaction indésirable. Le test FITkit mesure la quantité de protéines de latex laissée à la surface d'un gant après son lavage. Medline effectue des tests FITkit à l'intérieur et à l'extérieur des gants en latex. De plus, les tests HPLC mesurent la quantité d'accélérateurs résiduels laissée sur le gant après lavage et lessivage. Tous les gants Medline fabriqués à l'aide d'accélérateurs ont des quantités tellement minimes qu'elles ne sont généralement pas détectées dans ce test. Il est important de noter qu'aucun de ces tests n'est obligatoire, mais l'accent mis par Medline sur la sécurité des patients et des utilisateurs est primordial. 

Copyright © 2018 Medline Industries, Inc. All rights reserved.